verre et bronze

A
R
T

VITRAUX 

b

Carton pour trois vitraux

Mövenpick - douane Weil / Bâle

Réalisation des vitraux 1978

accueilaccueil.html
peinturespeintures.html
vitraux
sculpturessculptures.html
art sacréart_sacre.html
oeuvres majeuresoeuvres_majeurs.html
bibliographiebibliographie.html
biographiebiographie.html
signaturesignature.html
contactcontact.html

Amour et grâce

verre antique soufflé à la bouche serti de plomb

Couronne de PAIX et d’AMOUR

No  6

Rose  de Montreux


verre antique et bronze

Dialogue

Le combattant

Terre féconde

D’eau et d’aurore

CARNEVAL  DE  BALE

LE   SAUVAGE

vitrail dans la salle du Grand  Conseil

au Rathaus, Berne

PAYS  EN  MUTATION

D’amples mouvements respirent la générosité de l’accueil. D’une musicalité évidente, le rythme côtoie des tonalités éprisent d’une mémoire terrienne. Sur fond d’espérance, une invitation à la prière se dégage.

Ponctué par des lignes aboutissant à la forme d’une croix, lié au secret des couleurs de feu et de sang, ce corps ovoïde tente de nous conduire, comme un ex-voto de foi, à notre destinée de lumière.

Située au choeur, cette rosace travaillée sur le thème de la “ Foi germinative “ déverse ses rayons sur l’autel. Un faisceau de clarté souligne la présence du Christ dans son église.

EGLISE  SAINT - ERHARD  UNDERVELIER             CH


deux rosaces

ACCUEIL ( à l’entrée de l’église )

FOI  GERMINATIVE

Chapelle du CHRIST - ROI Mett / BIENNE

Face à l’autel, des rouges intenses offrent leur éclat. Rutilant de la passion du Christ,ils prennent part au sacrifice de la messe. Reliés entre eux par une foi ardente, ces verres de flamme sertis de plomb communient au vaste projet d’amour de Dieu sur les hommes











Les verres antiques de couleur jaune participent au mûrissement des blés comblés par leur soleil. Cette manne spirituelle invite les laboureurs que nous sommes à établir un dialogue toujours plus audacieux entre les nourritures terrestres et les nourritures célestes.















Les bleus, aux couleurs crépusculaires comblent le coeur de l’orant. Dans le silence de cette verrière, il étanche sa soif de paix. Absorbé par ces teintes qui restaurent le calme, la confiance, la sérénité, il aperçoit, sans rencontrer d’obstacle, le chemin de l’infini.

Eglise de la Sainte Famille
RECONVILIER        JU CH

Une vue générale de l’ensemble des vitraux se dessine par un mouvement de vague. Dans l’oeuvre, les traverses ont tendance à se verticaliser. Elles répondent à cet appel incessant d’absolu qui s’agite en nous.


Dominés par la couleur verte qui se veut médiatrice entre le froid et le chaud, les trois premiers vitraux (depuis l’entrée de l’église) appartiennent au milieu végétatif. Ils relèvent de la nourriture temporelle. Cette couleur rassurante, rafraîchissante, humaine, attire à elle ses consoeurs habillées de jaune et d’orange. Formant un espace organique, ces couleurs se rapportent au printemps, à l’espoir, à la force vitale. Dans le contexte qui nous préoccupe, ces vitraux pourraient faire allusion aux trois années de la vie publique du Christ.



Suivis par trois autres vitraux à prédominance bleu-violet, ces derniers rejoignent la sphère des nourritures spirituelles. Couleur de l’équilibre, de l’obéissance, de la soumission, le violet représente de façon tangible la passion du Christ. Le Vendredi Saint, le choeur de nos églises n’est-il pas drapé de violet ?


Chemin ouvrant les portes de l’infini, n’oublions pas le bleu ! Le bleu est la couleur la plus immatérielle, la plus profonde, la plus pure. Couleur mariale par excellence, elle exprime le détachement des valeurs de ce monde et l’envol de l’âme libérée vers Dieu.


Camillo

VITRAUX     Chemin de vie

vitraux profanes

1

5

4

3

2

6

Saint  -  Laurent

Soulce Jura  CH

Lumière Eternelle